Accueil > Fiches thématiques > Santé des Jeunes : Préventions spécifiques

Santé des Jeunes : Préventions spécifiques
(Mise à jour : octobre 2013)

De nombreuses études montrent que les jeunes sont en relative bonne santé. Cependant on voit s’accroître des pratiques et des consommations à risque, conséquences de situations de mal-être ou de souffrance psychique et qui peuvent avoir des conséquences néfastes. L'accès à l'emploi, au logement et à la santé reste également un problème pour certain d'entre eux. Quelle que soit leur situation, étudiant, en formation, en recherche d’emploi, en rupture sociale, il convient de leur faciliter l’accès aux soins et à la santé, ainsi qu'aux différents dispositifs sociaux.

Souffrance psychique / Mal être / Suicide et tentative de suicide


Le rapport de Xavier Pommereau de 2002 sur la santé des jeunes relevait déjà que sur les 6,2 millions de jeunes âgés de 11 à 18 ans, 15 % d’entre eux, soit près de 900 000, présentaient des signes tangibles de souffrance psychique exprimée dans une grande diversité de comportements allant des plaintes somatiques aux conduites plus ou moins spectaculaires dont certaines conduisent à des mises en danger physiques et sociales à l’issue parfois fatale.

De nombreux intervenants en santé mentale et structures participent à la prise en charge de ces jeunes en souffrance psychique :

- Les Points d’Accueil et d’Écoute Jeunes (PAEJ)
Les points d’accueil et d’écoute jeunes sont destinés aux jeunes de 10 à 25 ans et à leurs parents. Ils s’adressent en priorité aux adolescents et jeunes majeurs rencontrant diverses difficultés : conflits familiaux, mal être, échec scolaire, conduites à risque, violences, délinquance, fugue, errance…
Coordonnées des PAEJ

- Les Maisons des Adolescents
Ces MDA :
- accordent gratuitement en toute confidentialité aux adolescents en proie à des difficultés (mal être, santé, scolarité, sexualité, problèmes relationnels ou familiaux..), ainsi qu'à leur famille une écoute personnalisée ;
- assurent une permanence téléphonique et accueillent avec ou sans rendez-vous, sur orientation d'un professionnel ou non ;
- proposent une réponse adaptée de prise en charge, dans les domaines psychique, somatique, juridique, éducatif ou social.
Les acteurs professionnels au contact des adolescents, et notamment les médecins, peuvent obtenir un avis ou des conseils pour l'orientation d'un adolescent.
Coordonnées des MDA en Rhône-Alpes

- Fil Santé Jeunes
Le Fil Santé Jeunes propose aux parents, aux jeunes et aux professionnels de la famille des services téléphoniques, des consultations, des formations, des groupes de parole, des conférences…
Fil Santé Jeunes

- Les Centres Médico-Psychologiques
Les centres médico-psychologiques sont rattachés à un hôpital. Regroupant une équipe pluridisciplinaire (médecins psychiatres, psychologues, infirmières, assistantes sociales, psychomotriciens, orthophonistes, éducateurs spécialisés…), ils assurent des consultations (diagnostic et suivi), des actions de prévention, des visites à domicile ou encore des soins ambulatoires. Les CMP sont des structures de coordination et d’accueil en milieu ouvert qui constituent le plus souvent une porte d’entrée dans le système de soins et qui proposent, en liaison avec les autres acteurs de la santé, une prise en charge adaptée à la situation du patient.

- Les Centres Médico-Psycho Pédagogiques (CMPP)
Les centres médico-psycho-pédagogiques pratiquent le diagnostic et le traitement des enfants inadaptés mentaux dont l’inadaptation est liée à des troubles neuropsychiques ou à des troubles du comportement susceptibles d’une thérapeutique médicale, d’une rééducation médico-psychologique ou d’une rééducation psychothérapique ou psychopédagogique sous autorité médicale. Le diagnostic et le traitement sont effectués en consultations ambulatoires sans hospitalisation du malade. Ils sont toujours mis en œuvre par une équipe composée de médecins, d’auxiliaires médicaux, de psychologues, d’assistantes sociales et, autant que de besoin, de pédagogues et de rééducateurs. Ils ont pour but de réadapter l’enfant en le maintenant dans son milieu familial, scolaire ou professionnel et social.


Pour en savoir plus :
- Voir la fiche thématique Santé mentale /Souffrance psychique

Alimentation / Nutrition


Les troubles des conduites alimentaires chez les jeunes constituent un enjeu majeur de santé publique.

Parmi ces troubles on retrouve principalement :
-L’anorexie : cette maladie est fréquente puisqu’on estime le nombre de personnes atteintes d’anorexie entre 30 000 et 40 000 en France. La majorité des personnes atteintes sont des adolescentes.
-La boulimie : La boulimie est un trouble complexe, multifactoriel qui se caractérise concrètement par des crises compulsives où la prise alimentaire prend des proportions incontrôlables
-L’obésité : les populations précarisées sont particulièrement vulnérables au problème de l’obésité compte tenu du faible budget qu’elles consacrent à l’alimentation et qui ne leur permet pas d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Pour en savoir plus :
- Fiche thématique Nutrition

Drogues, Alcool, Tabac


Stupéfiants et médicaments détournés de leurs usages

La période de l’adolescence est propice au développement de comportements à risque et notamment à la consommation de substances psychoactives. Selon l’observatoire français des drogues et des toxicomanies, le cannabis est le produit illicite le plus consommé chez les jeunes.

De nombreux dispositifs et structures ont été mis en place pour aider à une meilleure prise en charge, en particulier des jeunes :
- Consultations Cannabis
- Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie
- Drogues Alcool Tabac Info Service (DATIS)
- Fil Santé Jeunes

Alcool

La consommation d’alcool est très fréquente chez les jeunes puisqu’elle concerne 75 % des filles et 82 % des garçons à l’âge de 17 ans. Le phénomène de binge-drinking (consommation excessive d’alcool qui n’a d’autres buts que l’ivresse) est très répandu chez les jeunes et peut entrainer des conséquences graves.

De nombreux dispositifs et structures ont été mis en place pour aider à une meilleure prise en charge, en particulier des jeunes :
- Drogues Alcool Tabac Info Service (DATIS)
- Fil Santé Jeunes

Tabac

La consommation de tabac chez les jeunes est importante et peut entraîner de graves conséquences sur la santé. Certaines structures ou dispositifs proposent des aides gratuites pour arrêter de fumer (consultation tabacologique, aide au sevrage tabagique en donnant gratuitement des substituts nicotiniques ...) :
- Les Centres d’Examen de Santé (CES)
- Les Comités Départementaux d’Hygiène Sociale (CDHS)
- Tabac Info Service
- Drogues Alcool Tabac Info Service (DATIS)

Pour en savoir plus, voir :
- Fiche thématique Stupéfiants et médicaments détournés de leurs usages
- Fiche thématique Alcool
- Fiche thématique Tabac

Contraception / IVG / Sexualité


La question de la sexualité et de l’orientation sexuelle se pose à l’adolescence.
Il existe différents lieux au sein desquels les jeunes pourront trouver des réponses à leurs interrogations :

- Les Centres de Planification et d’Education Familiale
- Planning familial de la Région Rhône-Alpes : 0 810 810 74 (numéro azur) 


La région Rhône-Alpes a mis en place un " Pass Contraception Prévention " pour les bénéficiaires de la carte M’ra. Anonyme et gratuit, il permet l’accès à la contraception, à la prévention des grossesses précoces et non désirées et à l’information sur les IST.

Pour la contraception d'urgence, elle doit être prise le plus tôt possible, dans les trois jours qui suivent le rapport non protégé. Disponible en pharmacie sans prescription médicale, la délivrance de la pilule du lendemain est gratuite et anonyme pour les jeunes filles mineures.

Pour en savoir plus
- La fiche thématique Contraception / IVG 
- La fiche dispositif Ecoute téléphonique

La sexualité chez les jeunes peut être vécue sur le mode de la prise de risque. Il est donc important d’informer les jeunes sur les risques engendrés et notamment sur les IST, dont le VIH et les Hépatites.
Pour en savoir plus :
- La fiche thématique IST / VIH / Hépatites

Violences / Maltraitances


Les jeunes, du fait de leur situation de précarité, peuvent être confrontés à des situations de violence et ou de maltraitance.

Pour la maltraitance à enfants, ils peuvent téléphoner au 119 (Allô enfance en danger).
Les professionnels de santé et du social peuvent quant à eux, contacter les Cellules de recueil des Informations Préoccupantes des Conseils Généraux (avec possibilité de dialoguer avec un professionnel de santé).
Pour les violences conjugales ou familiales, les jeunes peuvent téléphoner au 39 19.

Pour en savoir plus
- La Fiche Maltraitance aux mineurs
- La fiche thématique Maltraitances et violences conjugales

Vaccination


La vaccination des enfants et adolescents fait l’objet de recommandations

Ces vaccinations sont faites par le médecin traitant.
Mais, elles peuvent être réalisées gratuitement dans les Centres départementaux d’hygiène sociale (CDHS), ou des Services Communaux d’Hygiène et de santé.

Pour en savoir plus 
- La fiche thématique Vaccination
- Liste des CDHS en Rhône-Alpes

Voir aussi

Ressources

Références bibliographiques


Sources


  • Ministère de la santé – INPES – Conseil Régional Rhône-Alpes