Accueil > Fiches thématiques > Soins bucco-dentaires

Soins bucco-dentaires
(Mise à jour : novembre 2009)

La santé bucco-dentaire des populations en situation de précarité (jeunes en voie d'insertion, Rmistes, chômeurs…) est confrontée à des obstacles financiers mais aussi à des facteurs socioculturels qui mettent en évidence les besoins des populations défavorisées en matière d'information et de prévention.
Les obstacles socioculturels sont le plus souvent :
- Une mauvaise image de soi qui peut empêcher certaines personnes de se rendre dans un cabinet dentaire (honte de ses dents, peur dans la salle d’attente du regard des autres ou du dentiste, …) ;
- Une difficulté pour se souvenir d’un rendez-vous quand on n’a plus de repères (chômage, absence d’agenda,…) ;
- D’autres préoccupations prioritaires avant celles des soins bucco-dentaires, sauf quand la douleur est forte.

Modes de prise en charge médico-sociale


Quels sont les dispositifs ? Il s’agit principalement des cabinets dentaires libéraux mais aussi des dispositifs mis en place par l’assurance maladie et quelques réponses apportées par des organismes associatifs : Bilan bucco dentaire de l’assurance maladie Aujourd'hui, l'Assurance Maladie propose à tous les jeunes à partir de leur 13ème anniversaire et jusqu'à 18 ans d'effectuer un bilan bucco-dentaire entièrement gratuit. Le chirurgien-dentiste effectue un bilan de santé bucco-dentaire complet, permettant d'identifier les soins éventuellement nécessaires à entreprendre. Il prodiguera également des conseils d'hygiène indispensables pour éviter certains tracas. Il n'est pas prévu de dispenser des soins lors de cette visite, sauf en cas d'urgence, puisqu'il s'agit d'un examen de prévention. Le bilan bucco-dentaire est gratuit et doit être effectué par un chirurgien-dentiste. Une simple formalité permet d'en bénéficier : il ne faut pas oublier de se munir, avant la visite, des étiquettes portant le numéro d'assuré social préalablement reçues par courrier. Ainsi, le dentiste pourra être payé directement par l'assurance maladie, et les soins éventuels suivant l'examen de prévention seront remboursés à 100%. Les soins nécessaires identifiés lors de l'examen, qu'ils soient conservateurs (détartrage, plombage...) ou chirurgicaux (extractions...), seront intégralement remboursés s'ils sont effectués dans les 6 mois suivant l'examen de prévention. Passé ce délai, l'assurance maladie les remboursera au taux habituel. Ni les soins orthodontiques (destinés à corriger l'implantation des dents), ni les prothèses ne sont pris en charge dans le cadre de cette campagne de prévention. Un mois avant la date d'anniversaire, la caisse primaire d'assurance maladie envoie un courrier d'information et de prise en charge. Dans les 3 mois suivant la date d'anniversaire, le bilan bucco-dentaire peut être réalisé. Durant 6 mois, après la date du bilan, les soins sont remboursés à 100%. Un bilan bucco-dentaire gratuit, aux anniversaires suivants. Un examen de prévention gratuit à 13 ans mais aussi les années suivantes pour assurer un suivi, c'est encore mieux, surtout quand les soins sont entièrement pris en charge. C'est pourquoi, en fonction de votre date de naissance, votre caisse primaire d'assurance maladie peut vous proposer de refaire cet examen plusieurs années de suite (et au maximum jusqu'à vos 18 ans). Les soins peuvent être effectués auprès d'un dentiste libéral, dans un centre de soins ou auprès du centre de soins dentaires de la CPAM. Il faut noter aussi que dans le cadre du bilan de santé les CES (Centres d’examens de santé) proposent un dépistage bucco-dentaire. Lors de cette consultation une information sur l’hygiène bucco-dentaire est réalisée. Enfin, certaines associations offrent des soins aux personnes en situation de crise ou d’exclusion et aident à l’accès aux soins.

Accès aux soins dentaires


CMU et complémentaire : Elle permet la dispense d’avance des frais pour les soins courants (extractions, détartrages, …). Attention se renseigner sur les modes de prise en charge des prothèses (couronnes, bridges, prothèses provisoires …) et sur les dépassements d’honoraires. Aide Médicale Etat (AME) : Elle permet la dispense d’avance des frais pour les soins courants (extractions, détartrages, …). Attention : Se renseigner sur les modes de prise en charge des prothèses (couronnes, …).

Adresses


[search=adr_professionnel:CPAM]Centres d’examens de santé des Caisses d’Assurance Maladie[/search] [search=adr_rubrique:Soins bucco-dentaires]Des organismes associatifs assurent des consultations et soins dentaires aux personnes exclues du système de soins [/search] [search=adr_professionnel:Centre de soins – dispensaire]Antenne et Centres de soins gratuits de médecins du monde[/search] [search=adr_professionnel:PASS]Les PASS des hôpitaux[/search]

Voir aussi

Ressources