Accueil > Institutions > Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)

Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)
(Mise à jour : juin 2011)

Les Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie sont des structures résultant du regroupement des services spécialisées pour l’alcool (Centre de Cure Ambulatoire d’Alcoologie CCAA) et les drogues (Centre de Soins Spécialisés en Toxicomanie CSST) sous une même dénomination d’addictologie.

L’accueil est gratuit et anonyme pour toute personne qui souhaite être aidée et en fait la démarche.

Missions

  • L’accueil, qu’il s’agisse de l’intéressé ou d’un membre de son entourage. Il s’agit d’écouter, d’établir un premier lien en vue de créer les bases d’une relation mais aussi d’apporter  les premiers éléments de réponse aux demandes et besoins des personnes.
  • L’information, au patient ou à son entourage dans le respect des règles de déontologie et de confidentialité. Il peut s’agir d’information sur ses droits ou sur les modalités de prise en charge.
  • L’évaluation médicale, psychologique et sociale du patient et/ou de l’entourage afin de proposer la prise en charge et l’accompagnement les plus adaptés à leurs besoins.
  • L’orientation, toute personne accueillie dans le CSAPA doit pouvoir bénéficier d’une proposition d’organisation de prise en charge par le CSAPA ou d’une orientation vers une structure plus adaptée à ses besoins (ville, psychiatrie, hôpital, autre dispositif médico-social…).
  • La prise en charge médicale en assurant notamment la prescription de l’ensemble des traitements de substitution
  • La prise en charge psychologique vient compléter l’évaluation médicale et comprend un suivi psychologique et un soutien adaptés à la situation et aux besoins de l’usager.
  • La prise en charge sociale et éducative vise, pour le patient, à conquérir ou reconquérir son autonomie pour permettre de conforter les conditions de prise en charge thérapeutique. Plus précisément, elle comprend les aides au recouvrement et de maintien des droits sociaux et les actions ou des orientations visant à l’insertion sociale.
  • La mise en œuvre de mesures de réduction des risques à destination du public pris en charge.

Deux types de CSAPA peuvent être distingués : les centres de soins sans hébergement ; et les centres thérapeutiques résidentiels ou « post-cure », pour les personnes dépendantes à une ou plusieurs substances psychoactives et qui nécessitent pour un temps donné un suivi médico-social intensif dans un environnement protecteur et contenant.

Voir aussi

Ressources